Le Footsie tire globalement bénéfice de la sortie de l’UE

Beaucoup se sont inquiétés concernant l’avenir de l’Union européenne suite au fait que l’Angleterre ait décidé, par référendum, de sortir de ce cadre législatif. Alors que les marchés financiers avaient impacté négativement l’indice boursier anglais dès le 23 juin dernier, six semaines après, non seulement l’indice a récupéré sa perte d’avant le référendum (qui était de 6200 points) mais a en plus progressé de plus de 18% depuis. On a pu constater quelques jours après l’annonce officielle de la sortie de l’Angleterre de l’Union européenne que la reprise s’est installée et c’est avant la fin du mois de juillet que le niveau d’antan a été retrouvé, avec aujourd’hui une configuration intéressante à exploiter.

Une progression lente

Cependant, les investisseurs ont tout de même pénalisé certains secteurs d’activité anglais, comme par exemple le secteur bancaire qui est le plus durement touché étant donné qu’il a perdu depuis la fin du mois plus de 22% de sa valeur. Aussi, le secteur de l’aviation et le secteur de l’immobilier ont également été négativement impactés dans la mesure où ils ont respectivement perdu 15 et 36%. D’autres secteurs ont profité de la sortie de l’Angleterre de l’UE, comme par exemple le secteur de l’énergie qui a progressé de 42%, celui des matériaux de base avec une progression de plus de 55% ou encore celui de la santé avec plus de 14% de progression concernant l’ensemble des valeurs cotées de ce secteur. On le voit, gagner de l’argent avec un événement politique si important nécessite d’avoir une expérience riche dans la maîtrise des marchés financiers et dans ce cas précis de la bourse anglaise. Si vous vous intéressez à la manière de savoir comment devenir rentier, sachez que seul la maîtrise évoluée des marchés financiers vous permettra de pouvoir espérer vivre de la bourse en parvenant à vous dégager un revenu sur le long terme qui puisse vous permettre d’arrêter de travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *